Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  A lire !
Libye : Les performances de Kadhafi

Malgré tout ce qu’on lui reproche, Kadhafi est l’un des rares dirigeants qui a fait profiter à son peuple les richesses nationales du pays. Même ses détracteurs reconnaissent en lui ce côté positif. Aujourd’hui, les Libyens regrettent ce « paradis » terrestre. Nous vous invitons à lire ces quelques bienfaits du régime de Kadhafi.

1. L’électricité à usage domestique était gratuite !

2. L’eau à usage domestique était gratuite !

3. Le prix d’un litre d’essence était de 0,08 euros !

4. Le coût de la vie en Libye était beaucoup moins élevé que celui qui prévaut en France actuellement. Par exemple, le prix d’une demi-baguette de pain en France est d’environ 0,60 euros, tandis qu’en Libye il était de 0,11 euros !

5. Les banques libyennes accordaient des prêts sans intérêts !

6. Les citoyens libyens n’avaient pas d’impôts à payer, et la TVA n’existait pas !
7. La Libye était le dernier pays sur la liste des pays endettés !

La dette publique était à 3,3% du Produit intérieur brut (PIB) ! En France, elle est à 84,5% ! Aux US, 88,9% ! Au Japon à 225,8% !

8. Le prix pour l’achat d’une voiture (Chevrolet, Toyota, Nissan, Mitsubishi, Peugeot, Renault…) était au prix d’usine (voitures importées du Japon, Corée du Sud, Chine, Etats-Unis…) !

9. Pour chaque étudiant voulant faire ses études à l’étranger, le « gouvernement » attribuait une bourse de 1 627,11 euros par mois !

10. Tout étudiant diplômé recevait le salaire moyen de la profession du cursus choisi s’il ne trouvait pas d’emploi !

11. Lorsqu’un couple se mariait, l’« Etat » payait le premier appartement ou maison (150 mètres carrés) !

12. Chaque famille libyenne, sur présentation du livret de famille, recevait une aide de 300 euros par mois !

13. Il existait des endroits nommés « Jamaiya », où on vendait à moitié prix les produits d’alimentation pour toute famille nombreuse, sur présentation du livret de famille !

14. Pour tout employé dans la fonction publique, en cas de mobilité nécessaire à travers la Libye, l’« Etat » fournissait une voiture et une maison gratuitement. Et quelque temps après, ces biens sont à lui.

15. Dans le service public, même si la personne s’absentait pendant un ou deux jours, son salaire ne subissait pas de déduction du fait de cette absence.

16. Tout(e) citoyen(ne) libyen(ne) n’ayant pas de logement, pouvait s’inscrire auprès d’un organisme d’« Etat », et il lui en sera attribué sans qu’il ou elle n’avançait aucun frais, et sans crédit. Le droit au logement était fondamental et légitime en Libye. Et le logement appartenait à celui qui l’occupait.

17. Tout citoyen libyen souhaitant faire des travaux dans sa maison pouvait s’inscrire auprès d’un organisme d’« Etat », et ces travaux étaient effectués gratuitement par des entreprises de travaux publics choisies par l’« Etat ».

18. Le souci de l’égalité entre hommes et femmes prévalait, et les femmes avaient accès à des fonctions importantes et à des postes de responsabilité.

19. Chaque citoyen(ne) libyen(ne) pouvait s’investir activement dans la vie politique et dans la gestion des affaires publiques, aux niveaux local, régional et national, dans le cadre d’un système de démocratie directe (cela va des Congrès populaires de base, permanents, jusqu’au Congrès général du peuple, le grand congrès national qui se réunissait une fois par an) : sur 3,5 millions d’adultes, 600 000 citoyens participaient activement à la vie politique !

20. La Libye était la première réserve pétrolière d’Afrique !

21. La Libye a 1800 km de côtes sur la méditerranée et a l’un des taux d’ensoleillement les plus élevés au monde !

22. Les soins médicaux étaient gratuits !

23. L’éducation secondaire et universitaire était gratuite. Le taux d’alphabétisation était supérieur à 90% !

24. Il y avait des subventions sur toutes les denrées alimentaires de base (ex : un kg de pâtes acheté à 1 euro à un producteur tunisien, le gouvernement libyen le revendait 0,50€ aux Libyens) !

25. La Libye participait ardemment au développement de l’Afrique, à son indépendance vis-à-vis des occidentaux et leur système monétaire dictatorial et spoliateur.

C’était plus de 60 milliards de dollars que l’Etat libyen était prêt à investir dans vingt cinq (25) pays d’Afrique et donner du travail à des millions d’Africains.
26. La Libye était le 6ème ou 7ème fond souverain financier dans le monde ! Les réserves fiduciaires étaient supérieures à celles de la Russie, par exemple !

Si cela la dictature, je signe maintenant, car aucun dictateur ne ferait ces genres de choses. Incomparablement, les Libyens vivaient mieux que nous avant cette guerre.
Aujourd’hui, c’est la chasse gardée, la course aux richesses naturelles libyennes comme le pétrole à tel point que la Libye est devenue un no man’s land. Les medias occidentaux et leurs mandibules africaines nous avaient historiquement menti sur Kadhafi et son régime.

Ce mensonge, tous les hommes de bonne foi l’ont compris par le biais de la guerre en Irak, en Afghanistan et en Syrie, et ce mensonge continue aujourd’hui hélas !

A.B

L’Inter de Bamako du 28 Août 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés