Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Dossier
Développement industriel : Des réformes majeures annoncées

Au cours d’une conférence de presse tenue hier mardi, le ministre du Développement industriel, Ali Ag Ibrahim, a annoncé de réformes majeures pour le Développement l’industriel au Mali. Il s’agit entre autres d’une loi sur les zones économiques spéciales, un programme prioritaire d’aménagement de zones industrielles, l’amélioration de l’accès des PME-PMI locales à la commande publique et la mise en place d’un centre d’incubation d’entreprises de transformation agroalimentaire.
 
Le ministre du Développement industriel, Mohamed Ali Ag Ibrahim, a animé hier mardi 31 octobre 2017 une conférence. L’objectif était de partager avec les hommes des médias, la vision présidentielle du développement industriel. Il en a profité l’occasion pour annoncer de grandes reforme pour le secteur industriel.

Il s’agit d’abord d’une loi sur les zones économique spéciales. Cette loi, selon le ministre du développement industriel, rendra l’environnement des affaires plus favorable et plus attractif pour les entreprises locales et étrangères par l’octroi d’incitations « intelligentes » fondées sur les performances économiques, l’amélioration, la facilitation des procédures administratives, l’amélioration des régimes appliqués aux droits de propriété et un accès ciblé au crédit et au foncier.

Il a ensuite évoqué un programme prioritaire d’aménagement de zones industrielles. Cette réforme permettra le renouveau de l’Agence pour l’aménagement et la gestion des zones industrielles (AZI-SA). « La mise en œuvre de ce programme va conduire à l’aménagement de sept zones industrielles en vue de satisfaire la demande croissante de parcelles à usage industriel pour les investisseurs nationaux et étrangers », indique le document intitulé « Vision présidentielle du développement industriel au Mali », dans lequel les différentes réformes sont détaillées. En somme, le dudit programme va concrétiser le projet d’aménagement de 200 hectares à Zanankoroba, 200 hectares à Mandé, 40 hectares à Ouéléssébougou et la poursuite des travaux de viabilisation de la Zone industrielle de Dialakorobougou sur 200 hectares. A l’intérieur du pays, les zones industrielles de Kayes, Ségou, Tombouctou et Gao seront aussi aménagées à travers ledit programme.

L’amélioration de l’accès des PME-PMI locales à la commande publique occupe une place importante dans les réformes annoncées. Elle permettra à notre pays d’adopter une nouvelle règlementation appropriée compatible avec les textes en vigueur et les engagements internationaux du Mali, en vue de favoriser les entreprises nationales, notamment les PMI et PME dans l’accès à la commande publique.

Enfin, la mise en place d’un centre d’incubation d’entreprises de transformation agroalimentaire est aussi programmée. Ce projet a été déjà adopté par le Conseil des ministres le 19 avril 2017. Il contribuera à renforcer les capacités des porteurs de projets et le nombre d’entreprises agroalimentaires. 

Maliki Diallo

L’Indicateur du renouveau du 1er Novembre 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés