Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Dossier
Sécurisation des terres agricoles au Mali : Le RP-Séfa réclame une politique nationale domaniale pour alléger les contentieux fonciers

Dans le but d’apporter une solution idoine aux multiples contentieux fonciers qui sont entrain de disloquer les villages, les familles, d’empoissonner les rapports sociaux en général, le Réseau de Plaidoyer pour la Sécurisation Foncière Agricole au Mali (RP-Séfa) , avec l’appui financier de Helvetas Swiss Intercoopération, ont engagé des concertations régionales dans 5 régions du Mali dans le cadre de l’élaboration du document de projet de Réforme Domaniale et Foncière, de recueillir les griefs des communautés concernées sur la question.

Les conclusions des concertations ayant abouti au mémorandum ont été présentées à la presse le vendredi 03 Novembre 2017 dans les locaux de la Coalition des Alternatives Africaines Dettes et Développement CAD-Mali par le président du Réseau et ses collaborateurs.

La terre est devenue au Mali une valeur économique refuge, de rente, de spéculation en lieu et place des investissements productifs. La boulimie sur l terre alimente les revendications sociales qui dénoncent les prix exorbitants de la terre, l’accaparement des terres des communautés villageoise par les operateurs économiques et les élites nationales, les faiblesses de la gouvernance domaniale et foncière et le faible impact du domaine et du foncier sur le développement national sont autant de phénomènes qui enveniment la tension entre les populations et dont il faut trouver une solution pour la survie des paysans, a signalé le président du Réseau de Plaidoyer pour la Sécurisation Foncière Agricole au Mali (RP-Séfa) Mamadou Fofana. Il a appuyé que le besoin urgent de résoudre la question foncière est porté par l’ensemble des populations toutes catégories confondues et qu’il constitue une demande politique sociale et économique forte.

Selon lui, en inscrivant la question dans son programme de travail, le gouvernement du Mali entend se doter désormais d’une Politique Nationale Domaniale et Foncière (PNDF) en vue d’engager une reforme domaniale et foncière en profondeur et que c’est dans cet esprit que les Organisations Paysannes Agricoles, les Organisations de la société civile sous l’égide du RP-Séfa avec l’appui financier de Helvetas Swiss inter coopération ont engagé des concertations régionales dans le cadre de l’élaboration du document de projet de reforme domaniale et foncière ont organisé des concertations régionales à Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou et Mopti. Des concertations, à ses dires, visaient d’une part, une réelle implication des communautés à la base et leur appropriation du document-projet de reforme domaniale et foncière et d’autre part, à recueillir leurs préoccupations majeures afin qu’elles puissent être intégrées dans le document final. Le président du Réseau de Plaidoyer pour la Sécurisation Foncière Agricole au Mali (RP-Séfa) Mamadou Fofana a dévoilé les grandes lignes du mémorandum issu des concertations afin de permettre au gouvernement du Mali d’élaborer une politique nationale domaniale foncière consistant pour éviter à jamais les conflits qui en découlent. Le secrétaire général du réseau Souleymane Dembélé et Boukary Guindo ont abordé les difficultés rencontrées par le réseau dans l’élaboration du mémorandum et qui les ont surmontées dans le but de permettre au Mali d’avoir un document sécurisé et d’éviter les multiples conséquences des litiges fonciers.

Moussa Samba Diallo

Le républicain du 09 Novembre 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés