Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Situation du pays
Gnawouleni : Dix-huit morts dans des affrontements entre Maliens et Guinéens

Le drame s’est produit dans le cercle de Kangaba quand des villageois de Gnawouléni (Mali) et ceux de Kantédougou-Balandougou, sous-préfecture de Dialakoro en République de Guinée se sont affrontés. Bilan : 18 morts.

Du 26 novembre 2017 au mercredi 29 novembre 2017, la situation restait tendue entre ces deux villages. Entre Gnawouléni à quelques kilomètres de Kangaba et le village Kantédougou-Balandougou de la Guinée, ont eu lieu des affrontements sanglants qui ont coûté la vie à 18 personnes. Du côté malien, le bilan est de 13 morts dont 3 gendarmes parmi lesquels un capitaine disparu qui est retrouvé mort mardi soir à 20 h selon des sources concordantes travaillant sur le site. Du coté guinéen, on a dénombré 5 morts et plusieurs blessés.

Kantédougou-Balandougou sous-préfecture de Dialakoro à 150 km de Mandiana est un village rebelle qui ne cesse de revendiquer ce site pour des raisons historiques soi-disant qu’il est le premier à l’habiter. Ces affrontements ont eu pour cause une mine d’or dont les chasseurs de Kantédougou-Balandougou étaient partis vendre les tickets d’accès aux orpailleurs alors que ce site est sur le territoire malien. C’est la troisième fois que ces affrontements ont lieu dans cette zone à la frontière guinéenne avec à chaque fois des pertes de vies humaines et des dégâts matériels.
Le bilan fourni n’est que provisoire avec les nombreux blessés de part et d’autre.

Moriba Camara

L’Indicateur du Renouveau du 30 Novembre 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés