Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Presse
Migrants maliens en Libye : 50 familles signent leur retour au pays

L’Aéroport Modibo Kéita a vu débarquer mardi tard dans la nuit 143 autres migrants de retour de la Libye. La cadence du retour volontaire de 500 Maliens suit son cours normal.

Après l’accueil des 230 personnes, le jeudi 14 décembre 2017, 143 autres sont arrivés mardi soir en provenance de la Libye. Ils ont été accueillis par le chef de cabinet du ministère des Maliens de l’extérieur, Moussa Aliou Koné, en présence du représentant de l’Organisation internationale pour la migration, Bakary Doumbia, et des représentants du Haut conseil des collectivités. Parmi les nouveaux rapatriés figurent 50 familles, 12 femmes, 2 bébés et 5 enfants. 

Le chef de cabinet du MEIA invite tous les Maliens en détresse en Libye ou qui désirent retourner au bercail à s’inscrire auprès de l’ambassade pour faciliter leur retour au bercail. Il conseille aux jeunes de renoncer à l’immigration irrégulière. Et d’annoncer l’arrivée de deux nouveaux vols d’ici la fin du mois de décembre.

Le premier vol est attendu ce 22 décembre 2017. Selon lui, des efforts sont en cours à travers la sensibilisation et le financement des projets en vue de fixer les jeunes. Déjà la Politique nationale de la migration est dotée de 11 milliards de F CFA sans oublier d’autres projets basés à l’ANPE, l’OIM, etc.

Bakary Doumbia, représentant de l’OIM, a fustigé la migration irrégulière et évoqué les projets de réinsertion des migrants de retour. L’OIM, à travers le fonds fiduciaire, finance de nombreux projets de migrants et partout au Mali en vue de faciliter leur insertion socioprofessionnelle.

Pour cette seule année 2017, le Mali et ses partenaires ont rapatrié de la Libye plus de 2000 migrants maliens en détresse en Libye. Le témoignage des jeunes migrants de retour était émouvant. Sur toutes les lèvres, le chaos en Libye : cas de trafic, viols et tortures dans les prisons sont le quotidien des migrants en Libye.

O. D.

L’Indicateur du Renouveau du 21 Décembre 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés