Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Dossier
ANSSA : Plusieurs entreprises récompensées

A la suite de l’opération coup de poing de contrôle des aliments à haut risque chez des vendeurs de produits alimentaires, ANSSA a récompensé six (6) entreprises qui se sont bien comportées. Des prix de bonnes pratiques d’hygiène des restaurateurs, des prix de bonnes pratiques de fabrication, des prix de bonnes pratiques de transformation ont été remis à ces entreprises.

Dans le cadre de la semaine nationale de la sécurité sanitaire des aliments, tenue du 19 au 22 décembre 2017, l’Agence nationale pour la sécurité sanitaire des aliments a lancé le jeudi 21 décembre une journée d’opération coup de poing au grand marché de Bamako. C’était en présence de Dr Sékou Dembélé, conseiller technique au département de la Santé et de l’Hygiène Publique, assisté par la directrice générale de l’ANSSA, Dr Diakité Oumou Soumana Maïga.

Cette sortie a permis aux agents de l’ANSSA de faire des prélèvements ponctuels d’échantillons, la vérification du processus et la mise en place des campagnes de prélèvement afin de mesurer la qualité sanitaire des aliments. Cette opération coup de poing consiste à faire des contrôles inopinés chez des vendeurs de produits alimentaires. Elle répond aux engagements pris par le Mali pour faire de la lutte contre les maladies d’origine alimentaire une priorité, conformément à la réglementation. Cette journée a mobilisé en plus de l’ANSSA, des structures officielles de contrôle des ministères chargés de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche.

Pour le représentant du ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, ces opérations coup de poing de contrôle visent sur le plan pédagogique à sensibiliser les acteurs sur l’autocontrôle : « C’est dans le souci de rendre plus visible les actions, de favoriser le partage et les échanges d’informations entre acteurs du développement que la présente opération a été conçue. Cette opération vise non seulement les produits alimentaires importés mais aussi nos produits locaux ».

L’activité de couronnement de cette édition a été la conclusion du processus d’accompagnement des unités agroalimentaires dans la démarche qualité dénommé « prix national de la sécurité sanitaire des aliments ». Ce prix lancé en 2007, encourage les fournisseurs des denrées alimentaires, c’est-à-dire les producteurs, les transformateurs, et les distributaires, à s’engager dans la démarche qualité. Cette année les gagnants des différents prix sont : l’entreprise Nina Services (Prix de bonnes pratiques d’hygiène des restaurateurs), l’entreprise SOMABIS (Prix de bonnes pratiques de fabrication), l’entreprise APANE (Prix de bonnes pratiques de transformation), la Vieille Marmite (Prix d’engagement dans le système HACCP), Kissima Entreprise (Prix de maîtrise du système HACCP) et Danaya Céréales (Prix ISO 22000).

Notons que la semaine fut marquée par d’intenses communications sur le rôle et les responsabilités des différents intervenants dans le système de la sécurité sanitaire des aliments, des conférences débats autour des grandes préoccupations du moment, animé par d’éminents chercheurs et spécialistes du secteur public et privé couvrant toute la chaine alimentaire.

Diamouténé, Stagiaire

Le Débat du 27 Décembre 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés