Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Un peu d’histoire, d’art et de culture
Première édition des Journées culturelles du Mandé : Pour promouvoir les atouts et potentialité économiques du Mandé

Sur initiative du Grand Forum du Mandé (GFM) se tiendra à Bamako les 13 et 14 janvier 2018 (au Palais des Sports Salamatou Maiga de l’ACI 2000) et au terrain « Chaba » de Lafiabougou), la première édition des Journées culturelles du Mandé (JCM). L’annonce de cet évènement, d’importance capitale, qui sera placé sous le thème : « les atouts et potentialité économiques du Mandé », a été faite lors de la conférence de presse d’annonce de l’activité, le 9 janvier 2018, à la Maison de la presse de Bamako, par le président du GFM, Mamadou Lamine Kéita, et son staff : Dr Kô Kéita, secrétaire général du GFM, Dr Sékou Kéita, président coordination des jeunes du Mandé, Mme Kéita Fatoumata Kéita.

Les JCM, dit le président du GFM, entre dans le cadre des activités du GFM dont l’un des objectifs majeurs est la promotion de la culture. A l’occasion de cette rencontre qu’on veut fructueuse, dit Mamadou Lamine Kéita, le public se délectera de la diversité et de la richesse du folklore du Mandé. Il découvrira, ajoute-t-il, la vitalité et le génie artistique des mandénka. Les journées, précise l’orateur, ne seront pas uniquement l’occasion d’exprimer les seuls talents artistiques dans le domaine des chants et danse. Il est prévu, ajoute le tribun, des conférences suivies de débats sur des thèmes d’intérêt national. La charte de Kurukan Fuga, dit-il, patrimoine immatériel de l’humanité est un exemple de thème fédérateur qui nous invite à interroger notre passé et y puiser l’inspiration nécessaire pour une meilleure gestion des crises multiformes et multidimensionnelles du moment. De plus, indique Mamadou Lamine Kéita, il y aura le thème femme paix et développement qui est à nos yeux un sujet important qui mettra en évidence le rôle important de la femme tant dans la stabilité et la prospérité de la famille, cellule sociale de base que dans la recherche de la paix et le développement à l’échelle du pays. Les journées, poursuit le président du GFM, sont également l’occasion de vendre l’image du mandé pour y attirer les investisseurs nationaux et étrangers.

Pour terminer son intervention, Mamadou Lamine Kéita, a rappelé que le GFM a pour entre autres objectifs de rassembler les ressortissants et sympathisants du Mandé autour des questions d’intérêt commun à l’échelle locale et nationale ; promouvoir le dialogue intercommunautaire comme instrument de paix et de stabilité à l’échelle nationale ; promouvoir le progrès économique, social et culturel du Mandé ; jouer un rôle d’interface entre les communautés du Mandé et les autorités nationales ; redonner au Mandé son lustre d’antan par la préservation et la sauvegarde de ses valeurs fondatrices ; faire le lobbying pour permettre au Mandé de jouer le rôle prépondérant qui fut le sien dans l’histoire du Mali ; œuvrer à la solidarité et l’entraide, à l’unité et à la paix dans le Mandé et au Mali. Le GFM a été crée le 22 mai 2015.

Hadama B. Fofana

Du 11 Janvier 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés