Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Autres Actus
En un mot : Pro-IBK contre anti-IBK

A quelques mois de la présidentielle de juillet 2018, de nombreux partis politiques de la majorité présidentielle sont au bord de l’implosion. Si le Cnid-FYT de Me Mountaga Tall semble avoir déjà décidé de son sort en prenant ses distances avec le président de la République, de nombreuses formations sont divisées actuellement entre l’idée d’un nouveau soutien électoral à IBK et celle d’une candidature interne. A l’Adema Pasj, appelé à la rescousse pour sauver le parti d’Alpha Oumar Konaré, l’ancien président de la République par intérim, Dioncounda Traoré, a écarté l’hypothèse d’une candidature interne. Sa médiation a peu de chances de porter des fruits puisque l’ancien candidat et ancien ministre, Dramane Dembélé, ainsi que le maire de la Commune urbaine de Sikasso, Kalfa Sanogo, sont résolument déterminés à se porter candidat du parti de l’Abeille. On constate les mêmes tensions dans le parti de l’actuel ministre de l’Education nationale, la Codem, le MPR de Choguel Kokalla Maiga ainsi que d’autres partis de la majorité. Certains vont jusqu’à émettre même des doutes sur le parti présidentiel, le RPM. Dans tous les cas, les choses ne vont plus tarder à se clarifier puisque le temps presse pour tout le monde.

DAK

Du 18 Janvier 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés