Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Dossier
Commerce : Des opérateurs économiques du district créent un cadre de concertation

Les opérateurs économiques du district sont depuis un moment dans une dynamique d’organisation de leur secteur. C’est dans ce cadre qu’ils ont signé samedi le protocole d’accord du cadre de concertation des opérateurs économiques du district de Bamako.

La salle de conférence de la Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM) a servi de cadre à la signature du protocole d’accord établi entre les opérateurs économiques du district. La cérémonie de signature était présidée par le vice-président de la CCIM, Abdoul Aziz Mariko. Elle a réuni plus de trente associations, fédérations, groupements et syndicats d’opérateurs économiques de Bamako dont le Groupement des commerçants, le Synacodem, l’Association des boulangers, des pharmaciens, des transitaires...

La signature de ce cadre de concertation est la concrétisation de l’engagement des opérateurs économiques de Bamako de défendre ensemble leurs intérêts. Il permettra, selon le vice-président de la CCIM, de promouvoir le secteur privé de Bamako face aux multiples opportunités qui se présenteront.

La signature de ce protocole d’accord, pour le représentant du président de la CCIM, est d’une importance capitale pour les opérateurs économiques de Bamako et cadre parfaitement avec les missions de la CCIM, qui consistent à aider ses ressortissants à s’organiser afin de mieux les assister. Il a assuré les signataires de ce protocole d’accord de l’accompagnement de la CCIM.

M. Mariko a saisi cette opportunité pour inviter la Délégation de la CCIM du district, principale initiateur de ce protocole, à s’appliquer davantage pour mieux cerner les préoccupations des opérateurs économiques pour rendre le protocole d’accord plus vivant et performant.

Pour le président de la Délégation de la CCIM du district de Bamako, Cheick Oumar Sacko, la mise en place du cadre de concertation entre les opérateurs économiques du district vient corriger le désordre entre les différentes associations, groupements et autres organisations d’opérateurs économiques dans le district de Bamako. Elle permettra de les unir pour échanger sur leur préoccupation et être en contact permanent pour défendre leurs intérêts.

Youssouf Coulibaly

L’indicateur du Renouveau du 19 Février 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés