Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Dossier
Techniques de fabrique de savon et d’eau de Javel : Vingt femmes de l’ASULOST initiées

En vue de lutter contre la pauvreté et soutenir leurs maris et leurs enfants à travers des activités génératrices de revenus, l’Association des Sœurs Unies des Logements Sociaux de Tabacoro (ASULOST) dans le cadre des activités du 8 mars, a organisé une formation à l’intention de vingt femmes de l’association. Cette formation basée sur la fabrique de savon et d’eau de javel a débuté le mercredi dernier et durera dix jours. Le maître d’œuvre de cette formation est le chimiste laborantin, Souleymane Ongoiba, promoteur de la savonnerie EMA qui est un partenaire agréé de l’ANPE.

Dans le cadre des activités du 8 mars, l’Association des Sœurs Unies des Logements Sociaux de Tabacoro (ASULOST) avec l’appui de l’ANPE a organisé une formation de dix jours à l’intention de vingt femmes de l’association. Initiée par la présidente de l’ASULOST, Mme Sacko Kadidiatou Kamissoko, cette formation vise à promouvoir l’autonomisation de la femme à travers l’entreprenariat féminin et la lutte contre le chômage. Selon le formateur, Souleymane Ongoiba, cet atelier a pour objet de soutenir les actions de l’association pour la création d’emplois.

« Le gouvernement est confronté aux questions d’emplois surtout l’emploi des jeunes qui prennent le chemin de la migration irrégulière et des femmes qui font aujourd’hui une ruée vers les sites d’orpaillage. Ce phénomène pose un problème permanent dans les foyers. Donc, Cette initiative de la présidente d’ASULOST est à saluer et féliciter », a expliqué M. Ongoiba. Selon qui, outre la fabrication de savon et d’eau de javel, les femmes seront, dans le futur, initiées à la transformation des fruits et légumes. C’est pourquoi, il a souhaité l’accompagnent des autorités en faveur des actions et des initiatives de ce genre.

Selon Ramata Keita, vice-présidente de l’association, cette session qui rentre dans le cadre des activités du 08 mars, journée internationale de la femme contribuera à l’autonomisation des membres de l’association. Elle a invité les participantes à suivre la formation avec beaucoup d’assiduité et de rigueur afin qu’elles puissent former d’autres femmes pour apporter leur contribution aux charges familiales pour plus de tranquillité dans les foyers.

Abondant dans le même sens, la chargée de la réconciliation de l’ASULOST Assa Fofana pense que cet atelier de formation va apporter beaucoup aux membres de l’association notamment sur le plan de la connaissance technique. 
« Nous allons faire de la fabrication de savons et d’eau de javel pour être autonomes. Dans les jours à venir, on va en tirer des bénéfices et former d’autres femmes et pourquoi pas nos propres enfants », s’est-elle réjouie. Avant de remercier au nom de l’association, l’ANPE pour ses divers appuis financiers et la présidente Mme Sacko Kadidiatou Kamissoko pour cette initiative.

A noter que cette formation en fabrique de savon et d’eau de javel de dix jours sera sanctionnée par une remise d’attestations lors de la clôture prévue pour le 02 mars prochain.

Almihidi Touré

Tjikan du 27 Février 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés