Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Dossier
Restitution de la COP23 : L’Association CliMates Mali choisit la Jeunesse

L’objectif est de permettre aux jeunes, de façon précoce, de prendre conscience des multiples défis environnementaux et, de pouvoir s’impliquer pleinement, dans les actions de lutte contre les changements climatiques

L’Association CliMates-Mali a organisé le jeudi 1er mars dernier à l’Ex-Cres de Badalabougou un atelier de restitution de la 23ème Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques(COP23) à la jeunesse malienne, financé par l’ONG Allemande GIZ sous l’égide du ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable. Cette restitution est organisée pour catalyser la mobilisation des jeunes maliens autour de l’environnement et du développement durable et pour inculper aux jeunes des idées créatives et des réponses appropriées sur les changements climatiques.

L’ouverture des travaux de cet important atelier de restitution a été présidée par M. Abdallah Ag Idias Imick, représentant le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable. C’était en présence de Abdrahamane N’Golo Diarra, représentant du GIZ, et Safiatou S. Traoré, présidente de l’association CliMates Mali.

Un an après l’entrée en vigueur de l’Accord de Paris sur le climat, la 23ème conférence des parties (COP23), qui s’est tenue à Bonn, en Allemagne du 6 au 17 novembre 2017, était une occasion pour les nations du monde entier d’afficher leurs ambitions en matière d’action climatique et montrer leur détermination à respecter leurs promesses.
« Dans le souci de faire valoir le rôle de la jeunesse dans son ensemble, nous jeunes de l’association CliMates Mali avons pris l’initiative d’organiser cet atelier de restitution de la COP23 à la jeunesse malienne en vue de les imprégner des prises de décisions internationales pour qu’elle puisse assumer leurs responsabilités », a introduit Safiatou S. Traoré, présidente de l’association.

Pour sa part, Abdrahamane N’Golo Diarra, du GIZ, a expliqué que le changement climatique ne saurait être la bataille d’un seul individu, d’un seul groupe individu, ou alors d’un État, c’est la bataille de nous tous. Selon lui, la jeunesse doit mettre à profit ses capacités intellectuelles et de mobilisation sur les questions aussi sensibles que celles liées à la protection de l’environnement.

Abdallah Ag Idias Imick, au nom de son ministre, a adressé ses sincères remerciements à l’Association CliMates Mali pour cette initiative noble à l’endroit de la jeunesse malienne, permettant de façon précoce, de prendre conscience des multiples défis environnementaux et, de pouvoir s’impliquer pleinement, dans les actions de lutte contre les changements climatiques. A cet effet, il dit compter sur le sens de responsabilités communes de justice et de solidarité de chacun et de tous.

AMT

Le 22 Septembre du 05 Mars 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés