Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Bon a savoir
Dépistage gratuit des cancers du col de l’utérus et du sein à Bamako : La JCI universitaire entend toucher 1000 femmes !

Dans le cadre de l’exécution de son projet ‘’cancer love’’, la Jeune Chambre Universitaire Bamako avec l’appui de la Banque Of Africa a procédé dans la matinée du samedi 10 mars au lancement de sa campagne de sensibilisation et de dépistage gratuit sur le cancer du col de l’utérus et du sein à l’ASCODA de Daoudabougou. L’événement a enregistré la présence des autorités coutumières, du médecin chef de l’ASACODA, Mme Traoré Rokia Poudiougou ainsi que du président du bureau exécutif de la JCI Universitaire, Adama Cissé à la tête d’une équipe de jeunes dynamiques.

Elles étaient massivement présentes ce jour samedi 10 mars devant l’ASACODA pour répondre à l’appel de la JCI universitaire Bamako afin de se faire dépister contre le cancer du col de l’utérus et celui du sein. En effet, l’objectif visé par la jeune organisation dynamique à travers ce projet qui n’est pas sa première du genre est de contribuer efficacement et fortement à la lutte contre ces deux maladies dans notre pays à travers une campagne de sensibilisation des populations qui durera une semaine (du 10 au 17 mars 2018).

Dans son intervention, la directrice du projet ‘’Cancer love’’, Assitan Traoré dira que la JCI Universitaire Bamako depuis 2011 s’est engagée avec l’accompagnement de ses partenaires à la lutte contre le cancer en général et celle du col de l’utérus et du sein en particulier. « Diriger ce projet est une fierté pour moi, car il me permet de servir ma communauté de la plus belle des manières en donnant juste le peu que j’ai à ceux qui en ont le plus besoin » a-t-elle déclaré, avant d’ajouter que telle a été sa motivation depuis 3 ans après le décès de sa grand-mère à cause de cette maladie.

A sa suite, le médecin chef de l’ASACODA, Traoré Rokia Poudiougou dira que cet évènement constitue un prolongement de la célébration de la journée internationale de la femme, vécue il y a juste 24heures.

« Nous ne pouvons que remercier la JCI Universitaire Bamako et son partenaire la Bank Of Africa pour cette initiative et le choix porté sur notre centre de santé ASACODA » a-t-elle déclaré.

Il est urgent aujourd’hui, dit-elle, pour mieux lutter contre ce fléau de développer des approches efficaces chez les femmes dans les pays les moins développés du monde. Car, selon elle, le cancer du sein et celui du col de l’utérus sont respectivement les cas de cancer les plus fréquents chez la femme.

A son tour, le président du Bureau exécutif de la JCI universitaire Bamako après avoir situé l’assistance sur le contexte, la justification et l’objectif de ce projet auquel la JCI et la BOA ont décidé depuis 2016 de conjuguer leurs efforts afin de lutter contre le cancer, dira que l’initiative a permis de consulter gratuitement plus de 1100 personnes. Selon lui, cette campagne, pendant une semaine, concernera plusieurs centres de santé communautaires de la ville de Bamako. De façon claire, il dira que leur objectif est de faire dépister 1000 femmes. Cela, tout en sensibilisant les populations sur l’importance et le rôle du dépistage dans la lutte contre les cancers du col de l’utérus et du sein.

Par Moïse Keïta

Le Sursaut du 12 Mars 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés