Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Bon a savoir
Pour des soins de qualité : Deux médecins maliens vivant en France appuient le MSP

Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Pr. Samba Sow a, réceptionné, le vendredi dernier au Cnam, un lot de matériels médicaux utilisables dans le cadre des urgences sanitaires. Ces matériels d’une valeur de 10 millions de F CFA ont été offerts au département de la santé par Dr. Abdoulaye Fadiala Kéita et sa fille Dr. Daffa D. Kéita, vivant en France.

La cérémonie s’est déroulée en présence de la famille Keita, du cabinet du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique.

La donation est composée des matériels médicaux utilisables dans le cadre des d’urgences sanitaires. Il s’agit de linge hospitalier, d’appareils pour la prise en charge d’électrocardiogramme, de perfuseurs électriques, Dinamap, des plâtres et des vêtements hospitaliers.

Ces matériels médicaux ont été gracieusement offerts au département de la Santé par Dr. Abdoulaye Fadiala Kéita et sa fille Dr. Daffa D. Kéita, vivant en France. Le coût du don est estimé à 10 millions de F CFA. Ces matériels sont destinés à des formations sanitaires publiques du pays.

Pour Dr. Daffa D. Kéita, l’objectif est d’aider les plus hautes autorités à donner des soins de qualité aux Maliens : "Les motivations sont les mêmes, c’est continuer à avancer sans oublier d’où on vient, autrement dit, penser au pays. La distance ne doit pas nous faire oublier le pays. A travers ce geste, nous voulons aider du mieux à améliorer la santé de nos compatriotes".

Dr. Abdoulaye Kéita a souhaité que le don soit utilisé pour soigner gratuitement les Maliens.

Pour le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, la valeur des matériels compte peu, mais la manière et le moment choisi sont très importants. Au nom du président de la République, il a remercié les donateurs avant de les assurer de l’utilisation judicieuse de ces matériels pour le bonheur des Maliens.

Le ministre a également rappelé que cette donation intervient au moment où son département amorce des réformes pour donner une santé de qualité aux populations. Selon lui, ces réformes sont aujourd’hui indispensables compte tenu de la croissance démographique.

Y. Doumbia

L’Indicateur du Renouveau du 19 Mars 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés