Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Situation du pays
Organisation d’élections transparentes et apaisées au Mali : Le NDI et l’USAID appuient le gouvernement

Pour l’organisation d’élections transparentes et apaisées au Mali, le NDI et l’USAID ont lancé le programme ‘’Emerge’’ en soutien au gouvernement.

« Empowering Malians trough Elections, reforms and gouvernance Efforts » ‘’Emerge’’, (en français : renforcer le processus Electoral et les efforts de réformes et de gouvernance au Mali), c’est le programme lancé le mardi 22 mai dernier par le NDI et l’USAID. Financé par le gouvernement américain à hauteur de six millions de dollars, il vise à soutenir le gouvernement du Mali dans l’organisation d’élections transparentes et apaisées.

Selon Dr Badié Hima, directeur résident du NDI au Mali, le programme ‘’Emerge’’ s’étend sur deux ans (de janvier 2018 à janvier 2020) et comporte quatre axes stratégiques. Lesquels consistent à mobiliser et sensibiliser les femmes, les jeunes et les handicapés, à observer le processus électoral de manière non partisane, à appuyer les réformes visant à améliorer la gouvernance, à appuyer les femmes et les partis politiques pour l’application effective de la loi 2015 fixant le quota féminin.
« La vision et l’engagement de Emerge est une réussite des élections en 2018 pour l’émergence du Mali et de son développement socio-économique », a-t-il précisé.
Pour atteindre cet objectif, Dr Badié Hima a fait savoir que le NDI a identifié des organisations de la société civile regroupées en coalition en vue de les répartir sur les différentes composantes du programme dans les dix régions et le District de Bamako. 

« Le NDI a organisé des focus group sur les perceptions et les attitudes des populations ainsi que les causes de la faible participation aux élections. Les focus sont complétés et renforcés par une deuxième enquête à travers la téléphonie mobile. Cette double enquête est en dépouillement et donne déjà des indications extrêmement utiles pour les campagnes de mobilisation qui seront lancées incessamment », a-t-il expliqué.

Selon lui, les premières tendances des résultats de cette enquête révèlent que « plus de 70% des Maliens sont convaincus de la capacité du pays à organiser des élections crédibles et transparentes si certaines conditions sont réunies. Il s’agit de la forte participation des citoyens au processus électoral sans violence et le respect de la voix des urnes. 

Le représentant de l’ambassadeur des Etats-Unis au Mali, Gregory Garland, pour sa part, a souligné que pour exercer leur droit au vote libre, tous les citoyens devraient d’abord comprendre les principaux enjeux du scrutin et les mécanismes du processus électoral. L’une des missions du programme ‘’Emerge’’, selon lui, est de soutenir le gouvernement à rendre l’information accessible à tous les Maliens.

Le secrétaire général du Ministère de l’Administration Territoriale Babaharamane Maïga, quant à lui, estime qu’une communication efficace contribue à la transparence du processus électoral. Il a donné l’assurance que le gouvernement travaille dans ce sens.

Fatoumata Fofana

Tjikan du 29 Mai 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés