Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Situation du pays
Axe Aguelhok-Tessalit : un véhicule de la Minusma a heurté un engin explosif improvisé

Le 13 mai, un véhicule de la Force de la Minusma faisant partie d’un convoi se déplaçant sur l’axe Aguelhok-Tessalit a heurté un engin explosif improvisé, blessant trois Casques bleus dont deux sérieusement. Les blessés ont été rapidement évacués pour soins médicaux tandis que la Force a interpellé sur place deux suspects, dont un mineur qui a été relâché après vérification et le second transféré aux autorités maliennes de Tessalit à Tombouctou le 16 mai. Le même jour, un véhicule s’est approché du Super camp de la Minusma à Kidal à grande vitesse. Un Casque bleu au poste de garde a tiré des coups dissuasifs suivis de coups directs pour empêcher le véhicule d’avancer. Selon les rapports préliminaires, le chauffeur a été blessé au bras. Une unité de la Force de réaction rapide a été dépêchée sur place pour évacuer le suspect blessé et le transférer à l’hôpital de la Minusma à Kidal pour traitement.


Tessalit : attaque contre le camp de la Minusma
Le camp de la Minusma à Tessalit a été soumis à une attaque avec tirs indirects sans faire de pertes. La Force de la Minusma ainsi que les Forces internationales ont immédiatement envoyé une unité de réaction rapide sur place pour évaluer l’impact de l’attaque.


Kidal/Tombouctou : comment renforcer le Moc ?

Le Commandant de la Force de la Minusma, les mouvements signataires et le gouvernement malien se sont rencontrés pour étudier les modalités de poursuite des efforts pour l’opérationnalisation des unités du Mécanisme opérationnel de coordination (Moc) de Kidal et de Tombouctou.

Le 15 mai à Bamako, lors de la réunion de la Commission technique de sécurité (CTS), présidée par le Commandant de la Force de la Minusma, les mouvements signataires et le gouvernement malien ont convenu de continuer leurs efforts pour l’opérationnalisation des unités du Mécanisme opérationnel de coordination (Moc) de Kidal et de Tombouctou.

Suite au calendrier adopté, le démarrage de l’enregistrement des premiers 51 éléments du Moc de Tombouctou a démarré sans obstacles, le 23 mai. À Kidal, les 51 éléments et membres du commandement du bataillon du Moc ont été enregistrés les 7 et 8 mai et ont commencé leur formation le 21 mai 2018. Dans chacune des locations, l’enregistrement des 141 éléments formant la compagnie de protection démarrera dans les prochains jours. Par ailleurs, une formation sur le droit international humanitaire et le mandat de la Minusma en faveur des éléments du Moc de Kidal se tient cette semaine et ce jusqu’au 25 mai à Kidal.

Zan Diarra

Soleil Hebdo du 31 Mai 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés