Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Dossier
Gestion integree des ressources en eau : PCA-GIRE réorienté vers l’horizon 2019-2020

Afin d’élaborer le document de la réorientation du Programme Conjoint d’Appui à la Gestion des Ressources en Eau (PCA-GIRE) 2019-2020, le ministère de l’Energie et de l’Eau, à travers la direction nationale de l’Hydraulique, a organisé, du 26 au 28 juin 2018 à l’Hôtel Mandé, un atelier regroupant tous les acteurs de la mise en œuvre du PCA-GIRE. La cérémonie d’ouverture était présidée par Navon Cissé, conseiller technique au ministère de l’Energie et de l’Eau, représentant le MEE.

L’année 2017 a été marquée par une étape importante pour le Programme Conjoint d’Appui à la Gestion des Ressources en Eau. En effet, le PCA-GIRE a fait l’objet d’évaluation à mi-parcours assortie de conclusions et recommandations dont la gestion a fait l’objet de plusieurs rencontres d’échanges avec les différentes parties prenantes, notamment la direction nationale de l’hydraulique, les ambassades des Royaumes des Pays-Bas et de Suède et l’ONG Westlands International. Sur la base des conclusions et recommandations de la mission d’évaluation à mi-parcours et aussi sur la Théorie du Changement, le principal défi à relever est la réorientation des activités du PCA-GIRE. La mission d’évaluation à mi-parcours a recommandé la réorientation des activités du Programme Conjoint d’Appui à la Gestion des Ressources en Eau à la théorie du changement comme outil de travail pour définir et accorder sur des résultats intermédiaires atteignables dans la durée du projet ; revoir les priorités du PCA-GIRE pour 2019-2020. C’est dans ce cadre que le ministère de l’Energie et de l’Eau à travers la direction nationale de l’hydraulique, a organisé, du 26 au 28 juin 2018 à l’Hôtel Mandé, un atelier regroupant tous les acteurs de la mise en œuvre du PCA-GIRE. L’objectif de cet atelier est d’élaborer le document de la réorientation du PCA-GIRE.

Il comporte une phase théorique basée sur une présentation sommaire sur les principes de la théorie du changement et une phase pratique basée sur les travaux de groupes autour du but, les résultats, les activités, les liens entre les activités et les hypothèses du processus de réorientation du PCA-GIRE. Ces travaux seront conduits par un consultant du nom de M. Dick Van Blitterswijk, nerlandais, spécialiste en gestion des ressources en eau.

La coordinatrice du PCA-GIRE, Mme Cissé Youma Coulibaly, a remercié le département et l’ensemble des partenaires pour leur soutien au programme. Selon elle, cette réorientation se veut de répondre au mieux, aux besoins et réalités des acteurs en mettant l’accent sur les aspects politiques, institutionnels, techniques, etc…

Le représentant des PTF, le premier secrétaire de l’ambassade du Royaume des Pays-Bas, Felix Hoogveld, cette réorientation va permettre de redynamiser les activités du Programme qui vise un changement de comportement des usagers. Il a dit compter sur la théorie de changement pour mieux orienter le PCA-GIRE.

Le représentant du ministre de l’Energie et de l’Eau, Navon Cissé, conseiller technique, s’est dit convaincu que la gestion intégrée des ressources en eau reste la clé appropriée pour concilier les besoins impératifs de développement socio-économique, ainsi que la durabilité des écosystèmes. Il a invité les participants à une analyse approfondie des différentes thématiques soumises à votre appréciation. « Les travaux de cet atelier vont nous permettre d’aboutir à des réponses satisfaisantes aux recommandations de l’évaluation à mi-parcours et des orientations pertinentes sur les actions futures du Programme basées sur la théorie du changement afin d’avoir un PCA-GIRE réorienté vers l’horizon 2019-2020 », déclarait-il.

Ousmane Daou
L’Indicateur du Renouveau

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés