Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Sur le fil de l’actu...
Réforme du Secteur de la Sécurité : Les Organisations de la Société Civile s’approprient du processus

La Plateforme pour l’engagement des jeunes dans la réforme du secteur de la sécurité et du Désarmement, démobilisation et réintégration (PEJ-RSS/DDR) en collaboration avec la division de la Minusma en charge de cette question a organisé du 25 au 26 juin 2018, à l’hôtel Onomo, un atelier de concertation et d’échange entre les acteurs locaux sur le processus de la réforme du secteur de la sécurité au Mali.

L’objectif de cet atelier est de permettre l’appropriation du processus malien de la RSS par les acteurs locaux, en vue de contribuer au renforcement des liens de collaboration et de confiance dans le sens de la réussite dudit processus. Ainsi, cette rencontre de deux jours a été un espace de dialogue et d’échanges entre les participants en ce qui concerne la réforme du secteur de la sécurité.

Par ailleurs, à l’issu de ces travaux des propositions et recommandations pertinentes ont été formulées afin de permettre la bonne réussite du processus engagé en 2013 pour la réforme du secteur de la sécurité. En outre, dans ces recommandations, on peut noter entre autres de promouvoir les bonnes pratiques et les bons acteurs de la sécurités, de promouvoir la culture de proposition et d’accompagnement auprès des organisations de la société civile en faveur des actions de la sécurité, mettre en place des mécanismes de synergie d’action par axe stratégique en faveur de la RSS, de renforcer et de créer une synergie d’action entre l’observatoire et d’autres organisations de la société civile en faveur de la sécurité.

Au dire du représentant du coordinateur de la PEJ, Amicet Allamad Jingaye, des partages d’expériences ont été faits en matière de renforcement de la sécurité et que la notion de sécurité basée sur le concept sécurité humaine a été compris ainsi que les caractéristiques de la réforme du secteur de la sécurité, les rôles et les responsabilités de chaque acteur dans la RSS ont été connus et compris.

Le Chef de l’Unité Contrôle Démocratique RSS/DDR, Eric Blaise s’est dit satisfait de la tenue de cet atelier du fait qu’il a été une occasion d’échanger entre familles durant deux jours. Plus loin, il dira que pendant ces deux jours, il a écouté, voir appris beaucoup de choses. Selon lui, cette formation est continuelle notamment avec le cahier de participant pouvant servir comme guide de référence. A l’en croire, la RSS touche à toutes les couches de différents secteur. En ce sens, il a fait ce n’est qu’un début et qu’il y’a beaucoup de chance à ce que la Minusma prépare et lance des formations.

Ousmane Baba Dramé

Le Républicain du 04 Juillet 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés