Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Dossier
Éducation : EPT-CRF remet des attestations aux apprenants

L’association Education pour et confiance retrouvée chez la femme a remis des attestations aux élèves et étudiants en fin de formation. C’était ce jeudi 27 septembre 2018 au siège de son partenaire IDH International à Kalabancoro.

La formation gratuite était basée sur l’anglais des affaires et la planification d’une année scolaire réussie. C’est à l’issue de trois mois de cours intensifs que l’ONG EPT-CRF a remis des attestations aux élèves et étudiants au cours d’une cérémonie. Devant les parents et amis des apprenants, le président Prince A. Badebana a présenté brièvement son association.

EPT-CRF a pour objectif d’accompagner les parents dans leur lourde tâche d’éducation des enfants. Elle met particulièrement l’accent sur l’éducation des filles qui n’ont eu la chance de s’instruire. Selon le président, l’objectif est fondé sur la philosophie selon laquelle "qui éduque une femme éduque la nation".
A la cérémonie, deux vidéos ont été projetées. Leur objectif : faire ressortir l’importance de l’apprentissage de l’anglais dans le monde des affaires. Le chargé des programmes de l’association, Moussa Bamba, a saisi l’occasion pour prodiguer d’utiles conseils aux participants. Il a encouragé tout le monde à s’intéresser à la langue de Shakespeare. "On ne peut pas réussir les affaires sans un minimum en anglais", a-t-il martelé.

Rappelons qu’ils ont bénéficié de l’appui technique de leur partenaire Club malien de convergence (CMC) dont les responsables n’ont pas voulu se faire conter l’événement. Les premiers responsables de cette association sœur étaient présents. Par la voix de son président, Mahamane Chirfi, a réitéré leur engagement aux côtés d’EPT-CRF et aussi du gouvernement.

Oumar Konaté, secrétaire à l’éducation et aux formations de l’association, n’a pas caché sa joie de voir les jeunes Maliens prendre conscience afin d’assumer leur destin. L’État ne peut pas tout faire. Il a encouragé les apprenants à mettre en pratique ce qu’ils ont appris. La formation est structurée en neuf niveaux et ceux qui sont déjà au 6e niveau ne sont plus complexés devant les anglophones d’origine. D’ailleurs, Ramata Togola et Korika Boly Touré, de niveau 6, ont fait des démonstrations émouvantes.

Sékouba Bakayoko d’IDH International a eu l’honneur de remettre à chaque apprenant son attestation selon son niveau d’apprentissage.

Yaou Kawélé

L’Indicateur du Renouveau du 02 Octobre 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés