Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Sur le fil de l’actu...
GTG du camp l de Bamako

récemment commandant de la brigade territoriale de la ville garnison de kati, adjoint à la compagnie territoriale de la gendarmerie du camp i de bamako, le capitaine lassana tamba kéita qui vient d’être confirmé est un officier de police judiciaire de classe exceptionnelle. rigoureux dans le travail et animé d’un esprit d’équipe, le nouveau patron est en terrain connu.

C’est ainsi que lundi 15 octobre, la passation de service officielle entre le capitaine Luc Diassana et Lassana Tamba Kéita, a eu lieu. Luc Diassana a été affecté à la compagnie de la gendarmerie de Sikasso. C’était en présence des officiels du corps d’élite ainsi que les commandants du ressort de la compagnie territoriale de la gendarmerie du Camp I de Bamako.

Selon ses collaborateurs, le nouveau patron de la compagnie territoriale de la gendarmerie du Camp I de Bamako a une forte personnalité. "Il est réputé rigoureux dans le travail. En le nommant dans cette compagnie stratégique de Bamako, le haut commandement de la gendarmerie ne sait point trompé en ce sens que pendant plus de trois décennies de carrière professionnelle, le capitaine Lassana Tamba Kéita n’a travaillé que pour la sécurité des personnes et de leurs biens", disent-il.

Le nouveau commandant de la compagnie territoriale de la gendarmerie du Camp I de Bamako est également connu pour son franc-parler. Homme de principe et courtois, Lassana Tamba Kéita est un symbole dans la lutte contre l’insécurité dans le Mandé, à Sélingué, à Sangarébougou et à Kati.

Fort de ses 34 ans de service, Lassana Tamba Kéita a su créer un climat de confiance entre les forces de défense et de sécurité et la population. A la Primature, il a été 12 ans durant chef de sécurité de hautes personnalités.

Il a été le garde du corps de Soumana Sako, Abdoulaye Sékou Sow, Younoussi Touré et l’actuel président de la République Ibrahim Boubacar Kéita. Sa collaboration avec ce dernier a duré 8 ans et 6 mois. Il a été le premier commandant de Brigade de Sangarébougou en 2001 et Sélingué en 2008.

Le 7 mars 2011, sur décision du haut commandement de la gendarmerie, Lassana Tamba Kéita était muté à la Brigade territoriale de Bamako-Coura. Cette décision intervenait au moment où les populations de Kanadjiguila, Ouezzindougou et Mamaribougou vivaient un calvaire lié à l’insécurité.

Pour cette nouvelle mission, il aura en charge le commandement des brigades territoriales de Dialakorodji, Ouezzindougou, Fluviale, Sangarébougou, Ngabakoro-Droit, les brigades de recherche, Dogodouma et Bamako-coura.

"J’invite les commandants de brigade à renforcer la collaboration avec les maires et les communautés villageoises pour donner une force à la nouvelle mesure du directeur général, notamment la police de proximité", souhaite-t-il.

Bréhima Sogoba
L’Indicateur du Renouveau du 17 Octobre 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés